Marie-Antoinette

 Le film de Sofia Coppola consacré à la reine Marie-Antoinette fût présenté à Cannes en 2006. L’occasion de faire le lien avec le « Petit Château » de Brunoy.

Le domaine des Montmartel est cédé en 1774 à Louis-Xavier de France, comte de Provence, frère du roi Louis XVI et futur Louis XVIII.

L’acquisition de Brunoy est pour Louis-Xavier l’occasion de s’éloigner de la Cour (le « Petit Château » devient sa résidence de campagne, il habite ordinairement le palais du Luxembourg, actuel sénat).

En effet, il est intelligent mais ambitieux. Jaloux de son frère, il entretient des relations exécrables avec Marie-Antoinette. On le soupçonne d’ailleurs d’avoir fait publier en sous-main (voire de les avoir lui-même rédigés) des libelles attaquant la reine.

Ceci ne l’empêche pas de tenir des chasses et des fêtes somptueuses en son château de Brunoy et d’y inviter le couple royal.

Pour l’une de ces occasions (automne 1776), Voltaire écrit un divertissement « L’hôte et l’hôtesse » dont l’action est située à Vienne ce qui censé lui valoir les faveurs de l’Autrichienne Marie-Antoinette.

Tout cela prend fin avec la Révolution. Louis-Xavier part en exil. Le parc est dépecé, le château abandonné…

Le 16 octobre 1793, Marie-Antoinette est exécutée par le bourreau de la RépubliqueCharles-Henri Sanson (1739-1804), lequel, à ce qu’on dit, demeura à Brunoy, rue des Grés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *