Ardèche | Gorges, villages magnifiques et routes sinueuses

L’Ardèche, avec ses routes sinueuses et ses vues inspirantes, est un coin étonnamment calme du sud de la France. Elle se situe à l’extrême sud de la région Rhône-Alpes, flirtant à la fois avec le nord de la Provence et le Languedoc. Il y a un soupçon de garrigue (sous-bois aromatique) dans ce paysage accidenté. Et vous n’êtes qu’à un cheveu des champs de lavande et des oliviers de la Drôme. Parfois, on sent presque les Alpes à l’est, mais l’Ardèche a sa propre personnalité. Il évolue et change avec le paysage. Parfois méditerranéenne, puis alpine, puis presque grecque.

Il y a toutes sortes de raisons de visiter ici, surtout au début de l’automne, lorsque les touristes sont pratiquement partis mais que le soleil est encore chaud. Et l’une des meilleures raisons de venir reste la Réserve Naturelle des Gorges de l’Ardèche et ses environs.

Depuis la petite ville de Vallon Pont d’Arc à environ une heure et demie au sud ouest de Valence, je me dirige vers mon logement, une yourte. Empruntez la route touristique balisée vers le Pont d’Arc. Même si la carte tente de vous convaincre du contraire, ce n’est pas la route la plus sinueuse de l’Ardèche. C’est plus au nord, mais celui-ci doit venir juste derrière. Traversez la paroi rocheuse des grandes falaises qui entourent la route et après quelques kilomètres, vous trouverez sur votre droite un petit panneau annonçant les Loges Préhistoriques, blotties discrètement entre la route et la rivière.

Une yourte inoubliable

The Lodges fait partie de ces endroits qui surprennent légèrement. Cinq yourtes sont nichées au milieu des arbres sur des pentes qui descendent vers l’une des plages privées de la rivière Ardèche. Ce ne sont pas de vieilles yourtes. Le mien avait un lit à baldaquin (ainsi qu’un lit superposé). Elle était luxueusement habillée de couvertures en peau de léopard et dans le coin, une baignoire ronde fabuleusement indulgente. Et grâce à la position soigneusement isolée, vous pouvez relever les volets extérieurs de votre yourte et profiter de l’intimité d’un bain tout en regardant le soleil glisser lentement sur la face de la gorge de l’autre côté de la rivière. Une promenade jusqu’à la plage pour écouter les bruits de la rivière au crépuscule est très relaxante.

Il y a une cabine principale, avec une vue calme sur les gorges et un très bon restaurant. Vous pouvez vous y connecter au Wifi si vous en avez besoin. Vous pouvez également séjourner dans l’une de leurs chambres. Mais pourquoi voudriez-vous ? Et pendant que vous vous glissez sous vos couvertures luxueuses au creux de votre yourte, les sons de la nature la nuit vous apaisent doucement pour vous endormir.

Le Pont d’Arc

Des eaux calmes coulent sous un pont rocheux naturellement formé dans les gorges de l'Ardèche

Le Pont d’Arc est un incontournable de l’Ardèche. Le pont naturel de 54 m de haut et 60 m de large est creusé dans la paroi rocheuse des gorges de la rivière Ardèche et se trouve juste au coin des Loges. Si vous le pouvez, visitez-le tôt le matin, c’est-à-dire entre 8h30 et 9h00, pour découvrir ses qualités mystiques.

Un petit arrêt à Labeaume

Un petit village de vieilles maisons aux toits de terre cuite en Ardèche, dans le sud de la France

Non loin de Vallon Pont d’Arc (point de départ de la principale route touristique des gorges) se trouve la ville de Ruoms. Ruoms est assez jolie mais de là, prendre une petite route sinueuse direction Labeaume. L’un des nombreux villages de caractère de l’Ardèche, c’est un petit village médiéval niché contre une paroi calcaire. Si vous aimez les petites rues pavées mystérieuses, cet endroit est fait pour vous. Il possède un château qui veille bien d’en haut et le village s’ouvre sur une grande et jolie place entourée de platanes et perchée au bord de la Beaume.

Des gens jouent à la pétanque, également appelée boules, sur une place de ville sous les platanes à Labaume en Ardèche

Traversez le pont pour admirer le village blotti dans la falaise en surplomb et parsemé de boutiques originales et de maisons pittoresques, dont beaucoup ont des façades décorées de galets. Ou regardez une partie de pétanque se dérouler sur la place.

En juillet et août, un festival de musique y a lieu et c’est également un bon endroit pour explorer les gorges de la Beaume environnantes et découvrir quelques-uns des 140 dolmens (tombes mégalithiques). Ou tout simplement siroter un café sur la place et vous imprégner de la beauté environnante avant de partir à la conquête des gorges de l’Ardèche.

La longue et sinueuse route vers Saint-Martin

Route creusée dans une falaise dans les gorges de l'Ardèche, dans le sud de la France

Il existe de nombreuses façons d’explorer les gorges, notamment à pied, en kayak ou même à cheval, mais il vaut mieux commencer par une voiture. Empruntez la route touristique de Vallon Pont d’Arc à Saint-Martin d’Ardèche pour avoir une idée de ce que vous êtes sur le point de découvrir. Ce sont 35 km de virages en épingle à cheveux et de pentes raides, et ce n’est pas forcément pour les conducteurs timides. Ajoutez à cela un cycliste courageux que vous devez dépasser, ignorez les locaux qui vous poussent par derrière et ne vous attendez pas à passer beaucoup de temps en 4ème vitesse.

Du côté positif, il est parsemé de points de vue exceptionnels tout au long du parcours. Et même si l’on se dit qu’on ne va pas s’arrêter à chacun d’entre eux, il est bien difficile de résister kilomètre après kilomètre à des vues imprenables sur les gorges calcaires (dont certaines culminent à 300 mètres) avec un aperçu des minuscules rivière et kayakistes, loin, bien en contrebas. Étonnamment, la route n’a été construite que dans les années 1960 et il n’est pas difficile d’imaginer à quel point ce terrain a dû être inhospitalier et difficile pour quiconque voyageait avant cette date.

Avec le célèbre vent du Mistral qui vous tire les cheveux et une impression d’immensité de la région, lorsque vous descendez enfin vers Saint-Martin à l’autre bout, vous vous sentez un peu comme un héros conquérant.

Explorez les Gorges de l’Ardèche

Saint-Martin d’Ardèche ou Saint-Julien de Peyrolas, de l’autre côté de la rivière (et en fait dans le Languedoc), est un endroit idéal pour découvrir les gorges. Vous êtes à la frontière de la Drôme, du Vaucluse et du Gard et vous vous sentez comme si vous étiez de retour en Méditerranée. Il y a des vignes, des plaines, des oliveraies et des figuiers et le village fait en quelque sorte office de porte d’entrée des gorges vers la Provence et le sud.

Pour plus d’informations sur l’Ardèche : www.ardeche-guide.com ; Détails sur Les Lodges et leurs yourtes : www.prehistoric-lodge.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *