La Caverne du Pont d’Arc, un musée d’art ancien en France

La grotte des rêves oubliés –

La découverte des peintures rupestres préhistoriques de Lascaux en 1940 a fait sensation. Au fil des décennies, des milliers de personnes se sont rassemblées pour admirer les célèbres chevaux ventrus – tellement nombreux, en fait, que les peintures ont commencé à se détériorer. Le gouvernement français a fini par créer une grotte artificielle – Lascaux II – que les touristes visitent aujourd’hui.

Lorsque la grotte Chauvet a été découverte il y a vingt ans, le gouvernement a décidé d’éviter l’erreur qu’il avait commise auparavant. Plus ancienne encore que Lascaux, la grotte a été fermée à tous, à l’exception de quelques scientifiques et artistes. Le documentaire de Werner Herzog, La grotte des rêves oubliés, sorti en 2010, a donné au monde un premier aperçu de ces merveilles antiques.

Jusqu’à maintenant.

La Caverne du Pont d’Arc

Il y a deux ans, un nouveau complexe muséal a ouvert ses portes, la Caverne du Pont d’Arc, qui recrée la grotte Chauvet et ses nombreuses merveilles. À environ une heure au nord d’Avignon, la Caverne se trouve au bout des Gorges de l’Ardèche, une gorge abrupte et sinueuse créée par les eaux de la rivière Ardèche.

Si vous êtes audacieux, vous pouvez y accéder en empruntant la route étroite creusée dans la falaise de la gorge. Elle présente des dénivelés de 240 mètres et aucune barrière de sécurité. Les vues sont spectaculaires, mais vous préférerez peut-être l’itinéraire plus calme le long de la D4.

Les peintures de la grotte Chauvet sont les plus anciennes du monde : elles remontent à 36 000 ans, époque à laquelle Homo sapiens et Néandertal se disputaient encore la survie. Elles représentent des animaux comme des buffles, des lions et des rhinocéros qui n’existent plus en Europe.

La Caverne recrée non seulement les peintures, mais aussi la grotte entière, y compris les stalagmites, les stalactites et les os d’animaux sur le sol. Les crânes d’ours disposés en demi-cercle sont particulièrement frappants. Des visites guidées ont lieu tout au long de la journée et il est fortement conseillé de réserver à l’avance.

Le musée attenant explique l’histoire de la grotte, de la région et du développement de l’humanité en Europe. Il présente des reconstitutions grandeur nature de nombreux animaux préhistoriques peints dans les grottes, comme des rhinocéros entiers. Il y a également des kiosques « demandez aux scientifiques » où des scientifiques célèbres répondent aux questions de manière très engageante.

Keith Van Sickle est l’auteur de « Une gorgée à la fois » disponible sur Amazon ; une histoire réconfortante sur l’apprentissage de la vie en Provence – lisez notre critique ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *