Opéra Garnier | Opéra de Paris, mini-Versailles

Opéra Garnier, Opéra National de Paris ou Palais Garnier, ou plus communément connu sous le nom d’Opéra de Paris, quel que soit son nom, il est généralement considéré comme l’un des bâtiments les plus importants de Paris.

Opéra Garnier | Le Versailles des opéras

Sièges en bois doré et velours rouge aux balcons de l'Opéra de Paris

En fait, il n’est pas aussi ancien qu’on pourrait le croire. En 1860, la ville de Paris organise un concours pour choisir le projet du nouvel opéra. C’est à cette époque que Paris est en pleine mutation sous la direction de Georges-Eugène Haussmann, plus connu sous le nom de baron Haussmann. Napoléon III le charge de mener à bien un vaste programme de rénovation urbaine à Paris. Plus de 170 projets sont soumis et Charles Garnier, âgé de 35 ans seulement, remporte le concours. Né rue Mouffetard à Paris en 1825, il est scolarisé mais inconnu. L’opéra ouvre ses portes le 5 janvier 1875 et le rendra célèbre dans le monde entier.

En créant le Palais Garnier, il façonne le style architectural du Second Empire. Lorsque l’impératrice Eugénie, perplexe devant le manque d’unité de l’édifice, lui demande : « Quel est ce style ? Ce n’est pas un style, ce n’est pas grec ou Louis XVI », Garnier a répondu « Non, ces styles sont tous démodés, c’est Napoléon III ».

Ce ne fut pas un projet facile. Au cours de sa construction, des retards furent causés par la découverte d’un lac souterrain, une guerre en 1870, le siège de Paris et la chute du Second Empire. Napoléon III mourut deux ans avant la fin des travaux.

L’Opéra de Paris, fondé par Louis XIV en 1669, s’installe ici, le 15 janvier 1875, pour y installer sa 13e demeure. Il connaît un immense succès et devient le fleuron du nouveau Paris haussmannien. Il est aujourd’hui l’un des plus grands théâtres du monde avec 1 979 places.

De l’or, du glamour et des paillettes

Les galeries de l'Opéra de Paris sont ornées de lustres et les murs sont décorés de peintures à l'huile

Opulent, ornemental, étincelant, glamour et fastueux : l’Opéra est un véritable concentré d’émotions, à l’intérieur comme à l’extérieur. Dès que vous franchissez ses portes et que vous découvrez les grands halls aux miroirs, conçus pour que les riches puissent voir et être vus, il ne fait aucun doute que cet édifice a été conçu pour être un véritable édifice d’expression.

L’un des aspects les plus célèbres du bâtiment est le Grand Escalier construit en marbre blanc, avec un magnifique éclairage tamisé, des sculptures et beaucoup d’or – c’est à couper le souffle et un décor théâtral. Cependant, si vous visitez le Palais Garnier en 2019, vous pourriez trouver la vue de deux pneus de tracteur peints en or un peu bizarre. Ils font partie d’une installation d’art moderne de l’artiste français Claude Lévêque pour célébrer les 350 ans de l’Opéra de Paris. Tous ceux qui le voient ne sont pas fascinés. Ce n’est pas la première fois que le Palais Garnier suscite la controverse avec ses choix artistiques.

En 1964, le plafond de l’auditorium est modernisé avec un tableau de Marc Chagall. Les critiques suscitées par ce choix furent si grandes que le tableau original d’Eugène Lenepveu fut conservé en dessous.

Le message secret de Chagall au plafond de l’Opéra de Paris

Rosace de plafond peinte par Marc Chagall à l'Opéra de Paris - colorée et esthétique

Le plafond peint par Marc Chagall est aujourd’hui considéré comme l’une des merveilles de Paris. Des milliers de personnes ont été émerveillées par les couleurs et les images incroyables. Récemment, un secret a été révélé dans le tableau. Le Google Art Project, qui conçoit les appareils photo les plus puissants au monde et photographie les œuvres d’art majeures du monde entier, a capturé des images du tableau de Chagall. Ils ont invité le fils de Chagall à revoir les images et il leur a dit que son père lui avait dit qu’il l’avait peint bébé. Mais il n’avait jamais pu voir l’image malgré de nombreuses années de recherche.

L’équipe de Google a zoomé sur les photos. Et, chose incroyable, après plus de 50 ans, l’image a été révélée. C’était le fils de Chagall, peint comme un petit bébé, le fils de Chagall (en savoir plus sur la découverte par Google de la peinture secrète de Chagall).

Au-dessous est suspendu un énorme lustre en bronze et cristal de 340 lumières, 7 tonnes, conçu par Garnier. En 1896, un contrepoids, utilisé pour le soulever pour le nettoyer, tomba sur le public et tua un spectateur. C’est en partie cela qui a inspiré le célèbre conte du Fantôme de l’opéra de Gaston Leroux en 1910. D’ailleurs allez-y aujourd’hui et vous verrez une porte marquée pour la loge du Fantôme !

Un Opéra monumental

Ballerine se faisant coiffer en prévision d'une représentation à l'Opéra Garnier

La scène est la plus grande d’Europe et peut accueillir jusqu’à 450 artistes ! Lors de votre visite, il y a souvent des répétitions en cours, vous ne pouvez donc pas toujours entrer dans l’auditorium à tout moment, mais vous devrez peut-être attendre pour le voir. Le Grand Foyer, bordé de miroirs et de lumières, ressemble à la Galerie des Glaces de Versailles. Il est facile de l’imaginer au 19ème siècle, rempli de dames aux robes larges et de bijoux et d’hommes coiffés d’un haut-de-forme. Il s’agissait alors autant, sinon plus, de montrer sa richesse que de voir un opéra.

On dit que l’opéra possède 2 531 portes, 7 593 clés et six kilomètres de tunnels souterrains avec un lac secret – où vit le Fantôme de l’Opéra !

Vous pouvez faire une visite (libre ou guidée) pour en profiter dans toute sa splendeur. Et bien sûr, vous pouvez y voir un opéra – mais réservez à l’avance, les billets se vendent comme des petits pains !
: Il existe un large éventail de spectacles toute l’année, du ballet à l’opéra, du classique au moderne, et dans une gamme de prix allant de 15 euros à des centaines d’euros.
: www.operadeparis.fr
Des visites guidées ont lieu en anglais chaque jour à 11h00 et 14h30. Réservez en ligne auprès de l’Opéra Garnier ou via des agences de voyage comme Cultival.

Amateurs d’Escape Game, sachez que vous pourrez participer à un voyage immersif sur les traces du Fantôme de l’Opéra, animé par des comédiens en costume d’époque ! Réservez en ligne sur Opéra de Paris (lien ci-dessus)

Découvrez d’autres belles choses à faire à Paris sur : Parisinfo – le site officiel de l’Office de Tourisme de Paris

Découvrez comment Paris Garnier a inspiré le célèbre gâteau de l’Opéra
Dix choses à faire à Versailles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *