Les saveurs hivernales de Provence

Bordée par la mer Méditerranée, les Alpes aux sommets enneigés et le puissant fleuve Rhône, Provence-Alpes-Côte d’Azur est une région ensoleillée au climat doux et au sol généreux. Situé au carrefour de l’Europe et de la Méditerranée, il offre un mélange unique de genres culturels, qui se reflète dans sa cuisine merveilleusement simple et saine. Au cœur du territoire, le Vaucluse est le lieu idéal pour une balade culinaire à travers les saveurs et les saveurs de Provence surtout en hiver, lorsque les spécialités locales sont à l’honneur…

Truffes

Chasse aux truffes en Vaucluse

Le Vaucluse est le principal producteur de truffes noires en France. Ces champignons mystérieux, surnommés « diamants noirs », ont un arôme unique et piquant et donnent un parfum savoureux aux plats.

Rendez-vous au marché de Carpentras, au pied du géant de Provence, le Mont Ventoux, le vendredi matin de mi-novembre à fin mars et dans la cour de l’Hôtel-Dieu, vous trouverez un marché de gros aux truffes. , où conserveries, chefs et courtiers viennent de partout à la recherche de la truffe parfaite. A 9 heures du matin, le coup d’alerte est donné et les transactions peuvent commencer. Mais ne tardez pas trop, lorsque la récolte est mauvaise, le coup de sifflet final retentit dès 9h15.

Il y a aussi un marché aux truffes hebdomadaire le samedi dans la ville médiévale de Richerenches. Organisé depuis 1923, c’est l’un des plus grands marchés aux truffes d’Europe. La rumeur veut que 700 kg de truffes y soient vendus chaque samedi matin en haute saison (janvier-février). Les truffes sont vendues aux courtiers de toute la France directement depuis les coffres des voitures. On y trouve également de jeunes arbres mycorhiziens (pour cultiver soi-même des truffes), des huiles d’olive aromatisées à la truffe ou d’autres produits à base du précieux champignon dont le parfum envahit les rues du village.

Il existe également des marchés aux truffes à Vaison-la-Romaine et à Valréas.

Et pourquoi ne pas cueillir votre propre truffe du sol lors d’une chasse au trésor aux truffes accompagné d’un chien doté d’un grand odorat. C’est extrêmement amusant et très satisfaisant. (Se renseigner auprès de l’Office de Tourisme du Vaucluse).

Vous trouverez à la carte des plats aromatisés à la truffe dans toute la région, notamment la « Brouillade aux truffes » – des œufs brouillés parfumés au diamant noir !

Et maintenant, quelque chose de sucré…

L’hiver apporte des douceurs dans le Vaucluse, notamment les légendaires bonbons Berlingot de Carpentras confectionnés dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, à base de sirop de fruits confits. Ou encore, que diriez-vous d’une bouchée de nougat fabriqué localement, l’un des incontournables des 13 desserts traditionnels provençaux de Noël.

Les fruits confits sont une véritable spécialité du Vaucluse, et un autre des 13 desserts de Noël. Rendez-vous à Apt, capitale régionale des fruits confits, pour une expérience gustative émouvante à La Maison du fruit confit, où vous découvrirez une palette de pots multicolores accrocheurs, un espace d’exposition et un salon de thé. C’est un incontournable !

Et à Avignon, ville du Palais des Papes, dégustez les Papalines d’Avignon, des chocolats fourrés à la liqueur mémorables dans une ville où les chocolateries artisanales sont nombreuses. Remplis d’une liqueur sucrée locale à base d’herbes de la distillerie Châteauneuf du Pape, les bonbons sont traditionnellement de couleur pourpre – comme les robes des cardinaux. Ces délicieux chocolats sont très appréciés des locaux – essayez-en un et vous comprendrez pourquoi !

Plats de poisson, délices végétariens, saveurs délicieuses

Saveurs de Provence

Dirigez-vous vers la jolie ville de carte postale de L’Isle-sur-la-Sorgue, célèbre pour ses antiquaires et ses marchés aux puces du dimanche. Explorez ses rues médiévales et suivez l’ancien circuit des roues hydrauliques (il reste environ 15 roues hydrauliques autour du village), admirez la magnifique église baroque et déjeunez dans un café au bord de l’eau. Un plat préféré sur les menus des restaurants ici est la truite locale servie avec de délicieux légumes de saison de la région.

Le Vaucluse est comme un jardin géant produisant toute l’année des trésors de fruits et légumes, et en hiver ce sont les salades vertes et blanches – blettes, céleri et épinards qui sont à l’honneur.

La cuisine provençale est merveilleusement variée, avec une abondance de fruits et légumes frais, d’huile d’olive, de poisson et de gibier, parfumés à la truffe, aux herbes et aux épices. Anchois, saucissons secs et jambons fumés, champignons sauvages, pâtés et confitures à base de fruits d’été – c’est une cuisine délicieuse et copieuse qui réchauffe l’âme.

L’hiver n’a jamais été aussi bon !

Tous droits réservés. Cet article ne peut être publié, diffusé, réécrit (y compris traduit) ou redistribué sans autorisation écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *